le yoga et l'hiver


LE YOGA ET L’HIVER

Nous le savons tous que l’hiver on aime mieux rester à la maison au chaud, devant le téléviseur avec notre ‘’doudoune’’.

Saviez-vous qu’il est quand même important de bouger, de se trouver une activité pour contrer les blues de l’hiver, et celui-ci nous semblera moins long et moins moche.

Le yoga peut vous aider à garder l’énergie, une meilleure oxygénation du corps et donne un petit coup de mains pour renforcir notre système immunitaire !

On sait aussi que l’hiver veut dire : microbes de toutes sortes, rhumes et grippes surtout. Le yoga peut contribuer de façon efficace à augmenter nos défenses contre les virus en stimulant les organes et les glandes du système immunitaire, eh oui !

Lorsqu’il fait froid, les articulations deviennent raides. En pratiquant le yoga, vous conservez la souplesse et vous entretenez l’amplitude des articulations, alors la sensation de raideurs du matin s’atténue. Par les mouvements on lubrifie le cartilage articulaire, on limite aussi l’apparition des conséquences de l’arthrose qui mène à la perte de mobilité

L’idée est d’adapter sa pratique pour cette saison. Tout professeur de yoga parle de s’enraciner, se réchauffer et créer l’énergie à l’intérieur de nous car tout se passe dans la profondeur, tout est recentré vers notre énergie vitale. Prenez exemple de la nature extérieure, les plantes et les arbres se reposent, c’est le calme. Notre corps a besoin de calme pour se réchauffer durant les grands froids.

Au yoga, nous apprenons à respirer et à expirer. La respiration adéquate permet d’éliminer les toxines, de renforcer le corps et le système immunitaire. Il faut favoriser les exercices qui vont contribuer à éliminer les sécrétions produites par les muqueuses à cause du chauffage, du temps sec et froid par le Prânâyâma, la respiration. Surya Bedha (la percée du soleil) permet d’augmenter la chaleur à l’intérieur de nous. Voici la technique : inspiration narine droit avec une rétention à poumons pleins (optionnel), expiration narine gauche. Il est préférable d’effectuer cette technique le matin. Les rétentions à poumons pleins nous donnent de l’énergie.

Quelques Salutations au soleil vont activer la circulation, renforcer, stimuler Prâna (notre énergie vitale) et développer le souffle.

Vous pouvez aussi ajouter quelques postures debout après vos Salutations au soleil pour rétablir un bon tonus. Par exemple les postures du Guerrier (Virabhadrâsana), et la posture du grand étirement (Parshvakonâsana).

Ne pas oublier les postures de renforcement et d’ouverture telles que : le bateau (Navâsana). Le cobra (Bhujangâsana).

Les postures d’inversions favorisent le retour veineux et les échanges vers la tête : la table sur les deux pieds (Dvipadapittham), sur les épaules comme quand on était petit (Sarvangâsana) ou si vous aimé les défis, sur la tête (Sirsâsana)

On termine notre Sadhana (notre petite pratique) par les torsions comme les torsions assises (Ardha Matsyendrâsana) et coucher sur le dos (Jathara Parivritti) car ces postures assises ou allongées harmonisent l’énergie.

On doit toujours terminer notre pratique avec une petite relaxation, afin de pouvoir prendre conscience de ce que l’on vient de vivre. Pas trop longue car on ne voudrait surtout pas sombrer dans le sommeil.

Dans notre pratique, l’hiver est la période favorable pour prendre conscience de certaines dimensions de notre être. Notre mode de vie qui change à cause de la neige et du froid. Être trop longtemps assis, trop manger par rapport à la baisse d’activités physiques.

Sortez vos tapis de yoga et passer un hiver en bonne santé !

Il me reste à vous souhaiter une bonne pratique et une bonne année pour 2016 remplie de yoga et de santé !

Namaste !

Articles récents
 

Suivez-nous

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Twitter Social Icon